Un grand grand BRAVO à nos super athtlètes qui nous ont fait vibrer durant cette quinzaine olympique ! on est fier de vous, vous avez été excellents !

Les JO de PyeongChang se sont terminés dimanche ; revenons sur la prestation des nos athlètes vosgiens.

En Snowboard, Sylvain DUFOUR vivait ses 3es JO, après Vancouver (2010) et Sotchi (2014). Double vice-champion du monde en 2009, en Corée du sud justement, auteur de 9 podiums en carrière en Coupe du monde dont 4 victoires, il comptait combler la seule ligne qui manquait à son palmarès : un podium olympique ; il termine finalement au pied du podium,manquant la médaille en slalom géant parallèle samedi. Le Français a été battu en finale par Zan Kosir.

En Ski Alpin, la 4ème place également pour notre Vétérnat, Clément NOEL … un chiffre 4 qui lui colle à la peau puisqu’il termine à 4 microscopiques centièmes du podium en slalom et qu’il s’octroie à nouveau la 4ème place en slalom par équipe quelques jours plus tard ! mais quel beau spectacle il nous a offert !

Et puis, il y a des photos qui restent plus longtemps en mémoire que d’autres .. celles du sourire olympique, par exemple, du fondeur Géromois, Adrien BACKSCHEIDER, médaillé olympique en ski de fond avec une médaille de bronze, autour du cou, ce lundi 19 février ; 1ere médaille de l’histoire  pour le ski de fond du Massif des Vosges sur le relais des JO avec les 4 mousquetaires: Jean Marc Gaillard et Maurice Magnificat en style classique et Clement Parisse - Adrien BACKSCHEIDER en Skating

adrien(crédit photo : Vosges Matin)

Maxime LAHEURTE n’a pas démérité  à l’occasion de ses 4e Jeux Olympiques, Français le plus régulier en Coupe du Monde (17e), il a assumé son statut à Pyeongchang, terminant les deux concours individuels dans le Top 15 (11e sur le petit tremplin et 14e sur le grand).

Pour Antoine GERARD, qui vivait ses premiers Jeux, ce fut un peu plus compliqué (26e et 32e). En relais, les tricolores visaient la médaille, après avoir échoué au pied du podium en 2010 et 2014. Ils ont finalement terminé cinquièmes, au grand dam du revenant Jason Lamy-Chappuis, champion olympique à Vancouver, qui en faisait son grand objectif.

Delphine CLAUDEL n’a pas à rougir !Pour la Bressaude, ces premiers Jeux Olympiques auront été l’occasion d’emmagasiner de l’expérience avant tout. Après avoir réalisé un début de saison convaincant et participé à plusieurs étapes de Coupe du monde en sprint, elle a pris le départ jeudi 15 février du 10 km libre qu’elle a terminé à la 57e place. En relais (4X5 km), la benjamine de l’équipe de France et ses aînées finissent à une honorable douzième place.