Aux Présidents de Clubs,

Le contexte sanitaire est , vous le savez, délicat.

Nous vous adressons le mot de Michel VION, concernant les mesures gouvernementales applicables et nous vous demandons, s'il vous plait, de vous y conformer.

Nous avons la possibilité d'oeuvrer avec nos mineurs dans les clubs, nous avons également la chance de pouvoir pratiquer la glisse sous d'autres formes avec nos licenciés (ski de rando, ski nordique etc ..)

Merci pour votre implacation dans la vie de nos clubs

Sportives amitiés  à tous,

Jean Marc VILLEMIN.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Lettre de MICHEL VION :

 

Madame la Présidente,

Messieurs les Présidents,

Au regard de l’évolution des mesures sanitaires en vigueur, des communications du Gouvernement à destination des fédérations sportives et des situations à considérer concernant notre activité, il nous a semblé important de vous communiquer la synthèse ci-dessous.

Ces dispositions s’imposent à tous, fédérations, ligues, comités, clubs.

Nous vous demandons de bien vouloir veiller à leur strict respect. En effet, le Ministère a fait savoir que le maintien des mesures dérogatoires prises en faveur de nos disciplines reposait sur ce strict respect.

  1. Compétitions en France :

Les compétitions en France restent limitées aux seules compétitions professionnelles ou de haut-niveau.

Par haut niveau, il faut entendre les Coupes du Monde et les FIS dites « Elites » ou les courses de même importance en fonction des disciplines (IBU Cup, OPA par exemple). De ce fait, les FIS Citadines ou Masters ne sont pas autorisées.

Par extension des mesures dérogatoires accordées à l’ensemble des athlètes du PPF, les tests de sélection d’entrée au PPF (assimilés à des compétitions de sélection) sont autorisés à condition d’en limiter strictement l’accès aux jeunes déjà inscrits dans le PPF et à ceux disposant d’un potentiel sportif suffisant pour participer à une sélection à l’entrée en PPF.

Les accueils collectifs de mineurs avec hébergement organisés dans le cadre de compétitions sportives n’étant pas soumis à la règlementation sur les séjours sportifs (et donc à obligation de déclaration), il est possible de prévoir un hébergement collectif de mineurs à l’occasion de ces compétitions de sélection, dans le respect strict des protocole sanitaires renforcés.

  1. Séjours sportifs en France :

Les séjours sportifs, c’est-à-dire les stages avec hébergement organisés par les fédérations et leurs associations affiliées, déclarés sous le régime des accueils collectifs de mineurs (à partir de 7 mineurs dès la première nuit) ne sont pas permis en l’état. Cela ne concerne bien évidemment pas les majeurs.

  1. Déplacements à l’étranger :

Les dispositions applicables conditionnent à un motif impérieux l’autorisation de voyager à l’étranger, dans et hors espace européen.

Pour le champ sportif, seuls les sportifs professionnels et les sportifs de haut niveau des équipes de France pourront se prévaloir d’un tel motif impérieux, lorsque leur déplacement ne peut être différé.

Même pour les Equipes de France, cette autorisation de déplacement suppose que l’Agence Nationale du Sport valide le caractère impérieux des compétitions et le Ministère la liste nominative des voyageurs sur proposition de la Fédération.

De ce fait, en dehors de la population très restreinte visée ci-dessus, les stages et compétitions à l’étranger se trouvent donc impossibles en raison de ces contraintes de déplacement.

Les services de la fédération restent bien entendu à votre disposition en cas de question sur ces sujets.

Sportivement,

Michel VION

 

Bonjour à tous,

Suite aux récentes discussions entre le Ministère et les fédérations sportives sur le périmètre des mesures dérogatoires de participation aux compétitions sportives, nous vous faisons part d’une évolution importante dans l’interprétation des textes faite par le Ministère.

La direction des sports souhaite vous apporter la confirmation que le périmètre retenu pour bénéficier des mesures dérogatoires réservés aux sportifs de haut niveau est bien celui du Projet de performance fédéral (PPF) dans son ensemble.

Ainsi, le PPF étant par nature un dispositif « vivant », comprenant des modalités d’entrées/sorties sur un rythme annuel, les jeunes sportifs concernés par les épreuves de détection mises en place pour arrêter les listes d’entrée en structure PPF sont bien intégrés dans le « public dérogatoire » des sportifs de haut niveau.

Cher(e)s Président(e)s,

Dame Nature nous a parés d’un manteau exceptionnel de neige, mais l’heure est à la gestion de ce qui est majeur pour notre société aujourd’hui, la SOLIDARITE, la MOBILISATION avec courage, espoir et optimisme !

Nous allons œuvrer pour enrayer cette pandémie, car la santé, la vie, la liberté sont fondamentales face à l’anxiogène et au négatif.

A l’aube de cette nouvelle année, nous venons vous présenter nos vœux pour 2021, vœux synonymes, nous le pensons tous, d’ESPOIR. Nous vous souhaitons une année qui soit la MEILLEURE possible, pour vous, vos proches et tous ceux qui vous sont chers.

En reprenant Jacques BREL, nous vous souhaitons des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.

Nous vous souhaitons des projets, des passions, des réussites et bien sûr avant tout, une bonne santé.

Pour 2021, soyons engagés dans cette belle passion qui nous anime tous, la passion de la montagne, la passion des sports de glisse.

La neige est là, nous pouvons y accéder avec les réserves qui nous sont imposées actuellement et sommes impatients de pouvoir en profiter pleinement et sans restriction.

Avec vous, dirigeants, moniteurs, officiels, avec toutes vos bonnes volontés, nous sommes prêts à relever ces défis qui se présentent à nous pour faire découvrir cet univers merveilleux qui est le nôtre à tous nos licenciés loisirs afin qu’ils s’épanouissent dans ces merveilleux sports de nature.

Nous souhaitons tout le meilleur également à nos sportifs de haut niveau afin qu’ils atteignent les sommets de leur art.

Profitez ce soir de la séquence réservée sur Canal + à 21 heures, consacrée à Clément NOEL, notre pépite issue de notre Comité.

Tous nos vœux également de réussite à nos athlètes qui représentent notre CSMV et qui côtoient les sommets de notre sport ; un clin d’œil aux frères CLAUDE qui seront tous les trois en coupe du monde.

Le Haut Niveau, les licenciés loisirs, les cadres, les officiels, les professionnels et les bénévoles, merci d’être là, ensemble, pour louer les bienfaits d’une activité de pleine Nature, vous êtes vecteurs de JOIE, de BONHEUR et de REUSSITE!

Vive la FFS, vive le CSMV, vive le SKI !

Sportives amitiés à tous,

Jean Marc VILLEMIN, Président du CSMV

Assemblée Générale du Comité Départemental 68

Pascal SPANNAGEL, Président du Comité Départemental 68 a souhaité se retirer de ses fonctions.

Nous le remercions pour son engagement total à ce poste, il a été un dirigeant exemplaire, nous lui en sommes très reconnaissants.

L’assemblée Générale du 17 décembre dernier a procédé à l’élection de 3 nouveaux membres au sein du Comité : Jean Marc PATARD, Robert SIMON et Antoine TRISTRAM.

Yves BOUVIER, quant à lui, a été élu à l’unanimité, Président du CD 68.

Yves est déjà très impliqué au sein de la Commission Nordique ; toutes nos félicitations et nos vœux de réussite dans ses nouveaux engagements.

Comité Directeur du CSMV du 18 décembre 2020 – décisions du Comité :

La Formation des Cadres assurée jusqu’à présent en co-présidence, sera désormais sous la responsabilité d’Estelle SCHÜTZ-KOZLIK, décision votée à l’unanimité lors du CD.

Plein de réussite à toi, Estelle 😊

 

Règles sanitaires : nous vous demandons d’appliquer à la lettre toutes les consignes données par le Ministère et par la FFS.

Entraineurs, Présidents, vous ne pouvez organiser de rassemblement de coureurs dans le cadre de compétitions ou de confrontations inter-clubs ; il n’en est pas question !

Je vous demande de bien lire les protocoles joints à ce courrier.

Il faut rester très vigilant afin de ne pas augmenter les risques de propagation du virus, notre région Grand Est étant très impactée ; l’imprudence risquerait de remettre en cause toute ouverture ultérieure.

Pour le ski de rando, la jauge est fixée à 6 personnes maximum, moniteur compris et avec le respect de tous les gestes barrières.

Le dernier départ de Charles CONRAD, né le 12 juin 1926 à Bitschwiller les Thann … Charles a été une grande figure dans le ski, œuvrant en qualité d’officiel au sein de la FFS ainsi que de la FIS.

Il a occupé les plus grandes fonctions lors des épreuves de Coupe du Monde en ski alpin et sur plusieurs jeux olympiques d’hiver à Grenoble, Sarajevo et Albertville.

Merci à toi, Charles, tu as honoré notre Comité, la FFS.

Nos plus sincères condoléances à la famille accompagnées de toute notre reconnaissance.

Jean Marc VILLEMIN

 

annexe_n1_org_-_fiche_contact.pdf

annexe_n2_org_-_protocole_sanitaire_covid_-_restauration.pdf

annexe_n3_org_-_questionnaire_fis.pdf

protocole-sanitaire___organisateurs___fis__autres_compet_internationales_-_23_12_2020_-_copie.pdf

protocole-de-tests___participants___fis__autres_compet_internationales_-_24_12_2020.pdf

Madame, Monsieur les président·e·s,

Madame, Monsieur les encadrants fédéraux,

Madame, Monsieur,

Après la bonne nouvelle, la semaine dernière, de l’ouverture des domaines nordiques et des nouvelles conditions de pratique en club, un nouveau décret est paru ce samedi 5 décembre 2020. Ce dernier autorise l’accès aux remontées mécaniques pour un certain nombre de publics, dont les pratiquants mineurs licenciés à la Fédération française de ski (quelle que soit le type de licence), dans le cadre d’une pratique en club, encadrée par des moniteurs professionnels ou fédéraux.

ouverture pistes

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

**Mise à jour du 3 décembre 2020 **

Madame, Monsieur les président·e·s,
Madame, Monsieur les encadrants fédéraux,
Madame, Monsieur,

Nous vous l’annoncions dès hier, la Fédération française de ski et les fédérations de sports de plein air œuvrent depuis plusieurs jours pour que soient clarifiées les conditions de pratique en club des mineurs et des majeurs et que les disciplines pratiquées en plein air dans l’espace public soient traitées de la même manière que celles pratiquées dans les établissements recevant du public de plein air (ERP PA). 

Nous avons reçu aujourd’hui la confirmation des arbitrages gouvernementaux et les conditions de pratique en club sont allégées, avec des règles distinctes entre les pratiquants mineurs et majeurs. 


Haut de page

© 2021 F.F.S. - Comité de Ski du Massif des Vosges - Ligue Grand Est