NOUVEAUX HORAIRES D’OUVERTURE DU SECRETARIAT

 Au vu du contexte sanitaire actuel, nous sommes contraints de réorganiser  nos horaires d’ouverture du siège.

 Une permanence téléphonique et administrative sera assurée aux heures suivantes :

Lundi de  8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

Jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 15 heures

Vendredi  de 8h30 à 13h30 heures.

Merci pour votre compréhension.

Bonjour à tous,

Quelques réflexions après ma Newsletter intitulée ‘’Déplacements hors Massif’’.

Dans un premier temps, je voulais remercier tous ceux qui m’ont témoigné leur compréhension.

J’ai cependant été désagréablement surpris par certaines réponses que je qualifie d’inacceptables.

Certains mots que j’ai employés (‘’Hors la loi’’ par exemple) ont pu être perçus comme étant très durs ; cela dit, c’est un état  de fait et  .. je ne visais personne.

Par contre, contrairement à quelques retours négatifs que j’ai pu avoir, je peux vous assurer que je reste passionné, dans le positif, dans la volonté de faire, de soutenir vos engagements de dirigeants, d’entraineurs et de bénévoles et serai toujours à vos côtés pour vous accompagner.

Mais là, au vu de la situation sanitaire actuelle avec une pandémie qui se renforce, au vu des directives qui nous sont données par l’Etat, par notre Ministère de tutelle, par notre Fédération, j’ai exprimé mon véto, confirmé par le courrier de notre Président Michel VION (que je vous joins ci-dessous) , concernant les deux déplacements qui se profilent aux Carroz et à Châtel.

Je vous le rappelle, contrairement à certaines autres fédérations qui sont à l’arrêt total, des possibilités de pratiquer nous ont été malgré tout accordées, grâce à l’intervention de notre Président.

Pour notre santé, pour celle de nos proches, pour lutter contre cette pandémie et afin de l’enrayer, soyons raisonnables ; en qualité de citoyen responsable et solidaire, nous avons le devoir de nous conformer aux règles édictées, évitant tout brassage, car c’est là que réside le plus grand danger.

D’ailleurs le département de la Haute Savoie est l’attention de tous les regards, à la limite du reconfinement.

Pensez vous que ce soit l’idéal de notre sport que d’amener des enfants et adolescents sur ces stages, avec toutes les contraintes que cela implique ? (Distanciation dans les minibus, sur les pistes, dans les chambres, au moment des repas, impossibilité de se côtoyer entre groupes…)  alors que le ski doit être  synonyme de rencontres, de convivialité, de joies partagées ..

Je reste à vos côtés afin que Demain soit une réussite, une ‘’remontada’’, une vraie liberté retrouvée mais pas en bravant les interdits, en contournant les règles à tout prix.

Merci à vous tous pour votre compréhension.

Sportives amitiés à tous,

Jean Marc VILLEMIN

Courriel de Michel VION :

Monsieur le Président, Cher Jean-Marc,

Je fais suite au courrier que vous avez adressé aux Présidents des Comités départementaux, aux Présidents de clubs et entraineurs du Comité du Massif des Vosges.

J’ai par ailleurs été informé hier du projet d’organisation de stages d’entrainement sur la station des Carroz-d’Arâches, les 26, 27 et 28 mars 2021.

Je ne peux que confirmer le contenu de votre courrier. En effet, les règles applicables à la situation sanitaire actuelle, qui par ailleurs tend à se dégrader, sont parfaitement claires et ont pourtant été portées à la connaissance de tous les clubs. Ces règles sont par ailleurs publiées sur le site internet de la Fédération dans la boite à outils (BAO).

Je me contenterai simplement de rappeler que les séjours sportifs déclarés sous le régime des accueils collectifs de mineurs sont purement et simplement interdits jusqu’à nouvel ordre. Le projet de stage dont j’ai eu connaissance et que vous évoquez dans votre courrier entre bien évidemment sous le coup de cette interdiction dans la mesure où il s’agit de stages avec hébergement de mineurs.

Malgré la situation sanitaire, le mouvement fédéral du ski et du snowboard dispose d’une situation privilégiée d’une manière générale (dérogations accordées à l’ensemble du PPF …) ou au regard d’autres sports en France (possibilité d’accès aux remontées pour les mineurs licenciés, ouverture des domaines nordiques …).

De ce fait, le Ministère a fait savoir que le maintien de ces mesures dérogatoires reposait sur leur strict respect. Les clubs qui ne respectent pas ces dispositions risqueraient donc d’entraîner leur retrait et ainsi pénaliser tous les clubs affiliés et tous les licenciés.

L’ensemble des mesures sanitaires applicables à l’organisation de stages, déplacements à l’étranger, à l’organisation de compétitions nationales doit donc être impérativement respecté par vos Comités départementaux, vos clubs et vos entraineurs.

Il est tout à fait inconcevable pour la Fédération de laisser libre cours à des pratiques qui seraient contraires à ces règles au risque de pénaliser les clubs et les comités au niveau national.

Vous souhaitant bonne réception de la présente,

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, Cher Jean-Marc, en l’expression de mes salutations les meilleures.

 

Michel VION
Président de la Fédération Française de Ski
+33 (0)4 50 51 99 00
president [AT] ffs [DOT] fr

Fédération Française de Ski

50 rue des marquisats - 74000 Annecy

Madame, Messieurs les Présidents Départementaux

Mesdames, Messieurs les Présidents de Clubs

                                                                           Mesdames, Messieurs les Entraineurs

 

Mesdames, Messieurs,

Face à certaines volontés d’organiser coûte que coûte des stages, je vous réitère les règles sanitaires édictées par l’Etat, Madame la Ministre des Sports, la FFS .

Vous le savez, les mineurs peuvent pratiquer dans certaines conditions, le Haut Niveau ayant ses règles également. Seuls les athlètes listés PPF ont l’autorisation de se déplacer hors du Massif.

Or, je viens de prendre connaissance de certaines organisations qui se programmaient sur des sites extérieurs au Massif (à l’étranger ou dans les Alpes françaises) avec des mineurs non inscrits sur liste ministérielle.

Vous êtes là aussi, sur le coup de la loi concernant l’hébergement des mineurs.

Ces organisations ne sont pas autorisées, en rapport avec l’interdiction des séjours sportifs quels qu’ils soient.

Vous êtes dans ce cas, hors la loi.

 La pandémie se poursuit  à un niveau inquiétant, nous nous devons d’être dans la solidarité et je ne comprendrais pas que la passion de notre sport, à laquelle j’adhère, nous fasse oublier notre devoir de citoyen.

Une des valeurs fondamentales du sport n’est elle pas de faire découvrir les règles , les loi du vivre Ensemble, les lois républicaines ?

Soyons responsables, Imaginez que dans votre organisation, un souci grave se pose,  vous seriez  directement impliqués pénalement.

Vous n’êtes ni solidaires, ni citoyens, vous mettez en porte à faux notre grande fédération, et notre Président, Michel VION qui a fait le maximum avec l’Etat pour nous ouvrir des possibilités, alors que certaines fédérations ont été contraintes de stopper toute leur activité.

Michel VION est au courant de ces organisations qui sont inacceptables.

Recevez mes salutations dévouées et respectueuses des règles fédérales, des règles de l’Etat.

                                                                       Jean Marc VILLEMIN

Petit retour  sur les résultats exceptionnels de ces dernières semaines pour nos athlètes du CSMV sur la scène internationale :

- Biathlon : 6 Médailles aux Championnats du Monde Jeunes-Juniors pour les athlètes du CSMV : Emilien Claude/4 médailles  (3 Titres de Champion du Monde  et une médaille de  bronze)  , Paula Botet (médaille d'or par équipe-11ème en individuel ) et Valentin Lejeune (médaille d'argent par équipe et 2 top 10 en sprint/poursuite)

- Ski de fond Championnat du Monde senior : 7ème place pour Delphine Claudel

- Biathlon Championnat du Monde senior : 12ème place pour Fabien Claude

Sans oublier les places d'honneur sur ce Championnat du Monde de l'ensemble de nos athlètes : Julia Clair (saut à ski) 17ème, Adrien Backscheider (ski de fond) 22ème,  Antoine Gérard (Combiné Nordique) 23ème

En ski alpin, Thibaut FAVROT  se place 4ème aux championnats du Monde à Cortina d’Ampezzo en slalom géant et 7ème en coupe du monde à Bansko.

Côté Télémark, Théo SILLON obtient la deuxième   place en coupe du Monde à Passy, et est 7ème au classement général

Bravo à tous, vous honorez vos clubs, le Comité, et la FFS !

Aux Présidents de Clubs,

Le contexte sanitaire est , vous le savez, délicat.

Nous vous adressons le mot de Michel VION, concernant les mesures gouvernementales applicables et nous vous demandons, s'il vous plait, de vous y conformer.

Nous avons la possibilité d'oeuvrer avec nos mineurs dans les clubs, nous avons également la chance de pouvoir pratiquer la glisse sous d'autres formes avec nos licenciés (ski de rando, ski nordique etc ..)

Merci pour votre implacation dans la vie de nos clubs

Sportives amitiés  à tous,

Jean Marc VILLEMIN.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Lettre de MICHEL VION :

 

Madame la Présidente,

Messieurs les Présidents,

Au regard de l’évolution des mesures sanitaires en vigueur, des communications du Gouvernement à destination des fédérations sportives et des situations à considérer concernant notre activité, il nous a semblé important de vous communiquer la synthèse ci-dessous.

Ces dispositions s’imposent à tous, fédérations, ligues, comités, clubs.

Nous vous demandons de bien vouloir veiller à leur strict respect. En effet, le Ministère a fait savoir que le maintien des mesures dérogatoires prises en faveur de nos disciplines reposait sur ce strict respect.

  1. Compétitions en France :

Les compétitions en France restent limitées aux seules compétitions professionnelles ou de haut-niveau.

Par haut niveau, il faut entendre les Coupes du Monde et les FIS dites « Elites » ou les courses de même importance en fonction des disciplines (IBU Cup, OPA par exemple). De ce fait, les FIS Citadines ou Masters ne sont pas autorisées.

Par extension des mesures dérogatoires accordées à l’ensemble des athlètes du PPF, les tests de sélection d’entrée au PPF (assimilés à des compétitions de sélection) sont autorisés à condition d’en limiter strictement l’accès aux jeunes déjà inscrits dans le PPF et à ceux disposant d’un potentiel sportif suffisant pour participer à une sélection à l’entrée en PPF.

Les accueils collectifs de mineurs avec hébergement organisés dans le cadre de compétitions sportives n’étant pas soumis à la règlementation sur les séjours sportifs (et donc à obligation de déclaration), il est possible de prévoir un hébergement collectif de mineurs à l’occasion de ces compétitions de sélection, dans le respect strict des protocole sanitaires renforcés.

  1. Séjours sportifs en France :

Les séjours sportifs, c’est-à-dire les stages avec hébergement organisés par les fédérations et leurs associations affiliées, déclarés sous le régime des accueils collectifs de mineurs (à partir de 7 mineurs dès la première nuit) ne sont pas permis en l’état. Cela ne concerne bien évidemment pas les majeurs.

  1. Déplacements à l’étranger :

Les dispositions applicables conditionnent à un motif impérieux l’autorisation de voyager à l’étranger, dans et hors espace européen.

Pour le champ sportif, seuls les sportifs professionnels et les sportifs de haut niveau des équipes de France pourront se prévaloir d’un tel motif impérieux, lorsque leur déplacement ne peut être différé.

Même pour les Equipes de France, cette autorisation de déplacement suppose que l’Agence Nationale du Sport valide le caractère impérieux des compétitions et le Ministère la liste nominative des voyageurs sur proposition de la Fédération.

De ce fait, en dehors de la population très restreinte visée ci-dessus, les stages et compétitions à l’étranger se trouvent donc impossibles en raison de ces contraintes de déplacement.

Les services de la fédération restent bien entendu à votre disposition en cas de question sur ces sujets.

Sportivement,

Michel VION

 

Bonjour à tous,

Suite aux récentes discussions entre le Ministère et les fédérations sportives sur le périmètre des mesures dérogatoires de participation aux compétitions sportives, nous vous faisons part d’une évolution importante dans l’interprétation des textes faite par le Ministère.

La direction des sports souhaite vous apporter la confirmation que le périmètre retenu pour bénéficier des mesures dérogatoires réservés aux sportifs de haut niveau est bien celui du Projet de performance fédéral (PPF) dans son ensemble.

Ainsi, le PPF étant par nature un dispositif « vivant », comprenant des modalités d’entrées/sorties sur un rythme annuel, les jeunes sportifs concernés par les épreuves de détection mises en place pour arrêter les listes d’entrée en structure PPF sont bien intégrés dans le « public dérogatoire » des sportifs de haut niveau.

Cher(e)s Président(e)s,

Dame Nature nous a parés d’un manteau exceptionnel de neige, mais l’heure est à la gestion de ce qui est majeur pour notre société aujourd’hui, la SOLIDARITE, la MOBILISATION avec courage, espoir et optimisme !

Nous allons œuvrer pour enrayer cette pandémie, car la santé, la vie, la liberté sont fondamentales face à l’anxiogène et au négatif.

A l’aube de cette nouvelle année, nous venons vous présenter nos vœux pour 2021, vœux synonymes, nous le pensons tous, d’ESPOIR. Nous vous souhaitons une année qui soit la MEILLEURE possible, pour vous, vos proches et tous ceux qui vous sont chers.

En reprenant Jacques BREL, nous vous souhaitons des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.

Nous vous souhaitons des projets, des passions, des réussites et bien sûr avant tout, une bonne santé.

Pour 2021, soyons engagés dans cette belle passion qui nous anime tous, la passion de la montagne, la passion des sports de glisse.

La neige est là, nous pouvons y accéder avec les réserves qui nous sont imposées actuellement et sommes impatients de pouvoir en profiter pleinement et sans restriction.

Avec vous, dirigeants, moniteurs, officiels, avec toutes vos bonnes volontés, nous sommes prêts à relever ces défis qui se présentent à nous pour faire découvrir cet univers merveilleux qui est le nôtre à tous nos licenciés loisirs afin qu’ils s’épanouissent dans ces merveilleux sports de nature.

Nous souhaitons tout le meilleur également à nos sportifs de haut niveau afin qu’ils atteignent les sommets de leur art.

Profitez ce soir de la séquence réservée sur Canal + à 21 heures, consacrée à Clément NOEL, notre pépite issue de notre Comité.

Tous nos vœux également de réussite à nos athlètes qui représentent notre CSMV et qui côtoient les sommets de notre sport ; un clin d’œil aux frères CLAUDE qui seront tous les trois en coupe du monde.

Le Haut Niveau, les licenciés loisirs, les cadres, les officiels, les professionnels et les bénévoles, merci d’être là, ensemble, pour louer les bienfaits d’une activité de pleine Nature, vous êtes vecteurs de JOIE, de BONHEUR et de REUSSITE!

Vive la FFS, vive le CSMV, vive le SKI !

Sportives amitiés à tous,

Jean Marc VILLEMIN, Président du CSMV