Bonjour à tous,

Suite aux récentes discussions entre le Ministère et les fédérations sportives sur le périmètre des mesures dérogatoires de participation aux compétitions sportives, nous vous faisons part d’une évolution importante dans l’interprétation des textes faite par le Ministère.

La direction des sports souhaite vous apporter la confirmation que le périmètre retenu pour bénéficier des mesures dérogatoires réservés aux sportifs de haut niveau est bien celui du Projet de performance fédéral (PPF) dans son ensemble.

Ainsi, le PPF étant par nature un dispositif « vivant », comprenant des modalités d’entrées/sorties sur un rythme annuel, les jeunes sportifs concernés par les épreuves de détection mises en place pour arrêter les listes d’entrée en structure PPF sont bien intégrés dans le « public dérogatoire » des sportifs de haut niveau.

Sont donc considérés au titre du public dérogatoire :

  • Les sportifs inscrits dans le PPF
  • Les jeunes sportifs hors PPF concernés par les compétitions retenues par la Fédération comme épreuves de détection pour l’entrée en structure PPF, à savoir :
    • Les compétitions FIS (hors FIS citadines qui doivent toujours être considérées comme exclues) ou compétitions internationales identifiées par la FFS
    • Les compétitions nationales et regroupements nationaux identifiés par la FFS comme épreuves de détection pour l’entrée en structure PPF (liste à venir)

Seule la Fédération a compétence pour établir la liste de ces épreuves de détection pour l’entrée en structure PPF et pour procéder à l’inscription des compétiteurs concernés, notamment sur les courses FIS.

Les compétitions départementales et régionales restent à ce jour interdites.

Par conséquent, il nous est possible de procéder au process de détection via une pratique de l’ activité physique normale (sans respect des deux mètres de distanciation) tout en respectant strictement les protocoles sanitaires.

Pour autant, le Ministère nous demande de veiller à segmenter les groupes de détection afin de réduire au maximum les regroupements ainsi qu’à respecter les règles de distanciation pour les disciplines qui le permettent.

En ce qui concerne enfin les compétitions à l’étranger, compte tenu des dernières mesures gouvernementales s’appliquant aux voyageurs, y compris en sein de l’Union Européenne, la Fédération n’inscrira que les athlètes faisant partie des collectifs nationaux ainsi que ceux participant à des sélections fédérales pour les Coupes d’Europe ou compétitions de niveau équivalent.

Nous tenions à vous informer immédiatement de ces nouvelles directives ministérielles.

Sportivement,

Jean Marc VILLEMIN